Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ASPTT Poitiers Foot
  •                    ASPTT Poitiers Foot
  • : Bienvenu sur le blog du club de Football de l'ASPTT Poitiers.N'hesitez pas à laisser vos commentaires et suggestions.
  • Contact

Rechercher

21 octobre 2014 2 21 /10 /octobre /2014 21:09

ASPTT Poitiers 0-2 Nouaillé 2

 

Mi-temps : 0-1

 

Onze de départ : 1. Gaëtan SEDEK 2. Fred AUFORT 3. Sébastien CASTRO MORENO 4. Jérôme ARNAULT 5. Samuel FRAGEY 6. Samy KAMBOU 7. Olivier PORTRON 8. Christian NGUEMA 9. Franck ROBIN 10. Guillaume FRAGEY (CAP.) 11. Fazul THESTINA

Remplaçants : 12. Mickaël AUZILLEAU 13. Yann GRIOCHE 14. Yohann RIBERAUD

 

Après 2 matchs sans défaites (2-1 à Vivonne et nul 0-0 face à Poitiers/Saint-Eloi), les joueurs de Dominique GUICHARD souhaitent poursuivre leur marche en avant face à l’un des favoris de la poule : Nouaillé 2, dont l’équipe fanion vient d’être promue dans l’élite régionale (NDLR : dernier avec 0 victoire avant le match de ce week-end).

Derrière le leader Fontenois, les nobiliens de Mickaël MELON sont les favoris logiques (et annoncés) à la montée.

Ce match peut donc paraître déséquilibré sur le papier. Mais comme souvent face à la réserve nobilienne, les Postiers font jeu égal avec leur adversaire avant de se faire piéger par un but contre son camp de Jérôme et un but d’AUDRIEUX suite à une perte de balle dans les 25 mètres des locaux. Il y a 2 ans pour l’ouverture de la saison, c’était déjà ce type de scénario.

Cruel quand on sait que la première mi-temps fut très équilibrée. Les 2 équipes se rendaient coup pour coup et Samy trouva le poteau, puis Jérôme vu sa tête sauvée sur la ligne par un défenseur local.

Nouaillé 2 ne passe pas loin de la correctionnelle, mais la qualité individuelle de ses joueurs a prit le dessus et les coéquipiers de Guillaume FRAGEY l’ont payé cash.

Dominique GUICHARD estime que ses joueurs sont encore en apprentissage de l’élite départementale. Mais, il faudra que celui-ci se concrétise vite par une nouvelle victoire en terre cennonaise, samedi prochain à 20h. Cenon-s/Vienne est bon dernier de ce championnat et beaucoup leur prédisent d’être d’ores et déjà candidat à la D2. Mais aucune équipe de ce niveau ne peut se sentir condamner à ce jour, ni se présenter en victime expiatoire. Il n’y a pas de match facile et il faudra aller à Cenon avec l’esprit de combat et la grinta.

 

 

Poitiers B.A.ROC 3-3 ASPTT Poitiers 2

Buteurs : Jimmy JOLY, David BENETEAU & Damien MARIE-ERNESTINE.

 

Mi-temps : 1-0

 

Onze de départ : 1. Vincent LELOUP 2. Tommy TEXIER 3. Cédric BOULIN 4.Alexandre MAISONNIER 5. Sammy BACLE 6. Damien MARIE-ERNESTINE 7. Yann LE ROUX 8. Johan COTY 9. Jimmy JOLY 10. Pierre MIMAULT 11. David BENETEAU (CAP.)

Remplaçants : 12. Jean-Yves BOURSIER 13. Frédéric PREBOST

 

Jour de derby pour l’équipe réserve !

Les joueurs de Thierry FRAGEY font le court déplacement direction le terrain de la Demi-Lune, chez une équipe de BAROC au sein de la tourmente médiatique, suite aux incidents de Valdivienne.

L’objectif du jour est de prendre des points et de rester invaincu.

L’entame de match démarre mal pour les coéquipiers de Coco. Certains joueurs sont inhibés par le contexte et on sent une certaine fragilité défensive (les absences de Greg MATHEMALE, Andel DJAMAÏ et Nico BORGNETTA y sont pour beaucoup). Dans cette première période à sens unique, BAROC se procure une pleïade d’occasions dont un retourné accrobatique juste extraordinaire de l’arrière gauche local qui finit au fond des filets de Vincent. Mais l’arbitre de touche le refuse à tord pour un hors-jeu inexistant car c’est Tommy qui a remit le joueur en jeu. Olivier E.SILVA (ex-PTT) est à la baguette et mène le jeu d’une main de maître. C’est lui qui dépose le coup franc sur la tête du n°11 local qui est tout seul, Tommy restant sur ses talons (Jean-Yves le remplace à la demi-heure de jeu) : 0-1.

Jonathan AÏBOUT, Olivier E.SILVA et leurs coéquipiers auront encore de nouvelles occasions dont une balle piquée manquée par Olivier, seul face à Vincent.

0-1, c’est le score à la mi-temps et l’équipe s’en sort bien car Coco se procure la première occasion à la 43ème minute de jeu, suite à un bon mouvement avec Pierre et Jim. Johan trouve les nuages quelques secondes plus tard sur un bon décalage de Coco.

Les prémices observés en fin de première mi-temps sont de bons signes car la deuxième période démarre de meilleure facture. A la suite de l’ouverture du score de BAROC, Pierre et Jim ont inversé leur position et la bonne entente avec Coco se confirme vite.

Jim égalise d’un maître coup-franc aux 20 mètres : 1-1. Puis, il dépose un coup-franc excentré sur l’intérieur du pied droit de Coco qui reprend instantanément : 2-1 et on ne peut pas dire que l’équipe n’est pas réaliste.

Les locaux s’énervent un peu contre ce coup du sort et DME pense leur planter l’ultime estocade en marquant du pointu sur une frappe à l’entrée de la surface, suite à un bon décalage de Jim (l’homme de cette deuxième période : 1 but, 2 passes dé) : 3-1.

On pense le match plié à 10 minutes de son terme. Pierre, Jim ou Coco jouent bien les coups, mais sur une erreur de marquage d’Alex, le stoppeur local réduit le score à 3-2.

Puis 3-3, à la 87ème minute de jeu, sur une mauvaise relance de Cédric dans l’axe, le numéro 11 local s’offre son doublé salvateur : 3-3, score final.

Score logique, voir bien payé, si on se base sur la physionomie du match, mais d’avoir mené encore une fois à quelques minutes de la fin est rageant. L’équipe serait 2ème au classement si elle l’avait emporté à Persac et à BAROC, pour finalement 2 scénarios semblables et cruels. La fragilité défensive du jour coûte 2 points… Dommageable, mais pas ridicule…

Les joueurs de Thierry FRAGEY restent invaincus et tenteront de le rester en recevant le second de la poule, la Chapelle-Viviers, dimanche prochain à 15h.

 

 

Les Roches/La Villedieu 2 7-1 ASPTT Poitiers 3

Buteur : Giovanni DA COSTA.

 

Les joueurs de Poilou ont ouvert le score par Giovanni… des fesses en contrant le dégagement du gardien local, à la 3ème minute de jeu, puis le néant…

Prochain match, dimanche à 15h, avec la réception de Nieul-l’Espoir 4.

Partager cet article

Repost 0

commentaires